Going somewhere else?

Bali

Bali est une île et une province de l’ouest de l’Indonésie située entre Java et Lombok. Réputée pour son art et sa vie nocturne, elle a logiquement hérité des surnoms « d’île de la paix » et « aire de jeux de l’Asie ». Détendez-vous, entre plaisirs du corps, massages sur la plage et soins dans un spa luxuriant. Vous aurez également besoin d’un sac supplémentaire pour votre shopping. Vous serez surpris par l’excellente cuisine régionale aux saveurs du marché, souvent préparée par des chefs et servie dans les restaurants de classe mondiale. Admirez la vue imprenable sur la plage au crépuscule, puis direction Kuta pour une nuit de fête!

Carte des villas de Bali

Introduction

Un environnement exceptionnel

Bali est une île et la plus petite province d’Indonésie, située dans l’ouest de l’archipel, entre Java et Lombok. Sa capitale est Denpasar. Singaraja, au nord, est  la deuxième plus grande ville avec environ 100 000 habitants et un passé colonial riche. Le Mont Agung est un volcan actif situe au centre de l’ile, a 3031 mètres d’altitude. L’île est entourée de récifs de corail ce qui lui offre de superbes plages, de sable blanc au sud et de sable noir au nord.

Une culture riche et originale

Malgré trois siècles de domination hollandaise, Bali a été influencée en majeure partie par les cultures austronésienne et indienne. Son système de castes est basé sur le modèle indien et en comporte quatre : les shudras, paysans constituant 93% de la population, les wesias, les marchands et les fonctionnaires, les kshatriyas, la caste des rois et des guerriers, et les brahmins, les prêtres et les saints. L’île devint indépendante en 1949 mais la véritable période de paix qui vit le tourisme grimper en flèche commença dans les années 1960.

Une faune et une flore incroyables

La vie sauvage et les sites touristiques en pleine nature que l’île recèle sont stupéfiants. Il y a environ 280 espèces d’oiseaux et plus de 900 espèces de récifs. Malgré la petite taille de Bali, la nature y est remarquablement préservée et accueille de nombreuses espèces de plantes bien que beaucoup aient été introduites par l’homme. Le climat humide et la pluie sont idéaux pour la flore, vous trouverez par exemple des arbres comme le banyan, le jacquier, le cocotier, plusieurs espèces de bambou ou encore des acacias.

Plus belle île du monde

Bali est une destination touristique qui a su préserver sa culture et ses arts traditionnels. La vie nocturne est très animée à Seminyak et à Kuta, les principaux lieux touristiques de l’île. L’immobilier s’est également développé un peu partout. En 2010, Bali a reçu le prix de la “meilleure île” par Travel and Leisure, qui a souligné le caractère accueillant de la population locale, les excellents restaurants, un cadre attrayant et des sites touristiques qui valent la peine d’être vus.

HistoIre et Culture

Les premiers habitants et l’arrivée du bouddhisme

Entre 3000 et 600 avant JC, les peuples austronésiens migrèrent depuis le sud de la Chine via les Philippines et Sulawesi, puis s’établirent sur l’ile, cultivant et construisant des villages. Ils continuèrent leur expansion vers l’est jusqu’aux îles de Mélanésie et de Polynésie jusque vers 1000 avant JC. Entre le VIII et le III ème siècle avant JC, Bali  vit se propager les techniques métallurgiques “Dong Song”, depuis le nord du Vietnam.

L’Histoire Ancienne dura ensuite de 800 à 1343. Elle est délimitée par l’apparition des premières écritures, sous la forme de palettes d’argile portant des inscriptions bouddhistes datant du VIII ème siècle. Cette période est associée à l’arrivée du bouddhisme et de l’hindouisme sur l’ile et à leur expansion. Des mariages entre les familles royales de Java et de Bali furent organisés de sorte qu’elles se réunirent et régnèrent ensemble sur les deux royaumes.

L’Empire Majapahit

L’année 1343 marqua le début de l’Age d’Or Majapahit, après que Gajah Mada, premier ministre du roi javanais, vainquit le roi balinais. Le règne Majapahit se caractérise par une forte influence de la culture javanaise sur Bali. Les quelques balinais n’ayant pas adopté cette culture sont aujourd’hui appelés les “Bali Aga » (« balinais d’origine ») et vivent toujours dans quelques villages isolés.

L’empire Majapahit tomba avec la montée de l’islam dans l’archipel indonésien. Bali devint indépendante à la fin du XV ème siècle, et beaucoup d’aristocrates Javanais y trouvèrent refuge, faisant affluer les arts, la littérature et la religion hindous.

La résistance à la colonisation européenne

En 1597, l’explorateur hollandais Cornelis de Houtman posa le pied sur Bali avec 89 hommes et baptisa l’île la  » Jeune Hollande ». Une seconde expédition hollandaise arriva en 1601. Bien que la Compagnie des Indes hollandaise fut très active dans les Moluques, Java et Sumatra, elle n’accordait alors que peu d’intérêt à Bali.

La Compagnie laissa le commerce aux mains des négociants qui y apportèrent principalement de l’opium et des esclaves. Les esclaves balinais étaient appréciés pour leur savoir-faire et leur courage, les femmes pour leur beauté et leur sens artistique. Les hollandais et les balinais tentèrent de s’allier contre le sultanat Mataram de Java  mais ils échouèrent, divisant l’île en neuf royaumes qui se combattirent sans cesse jusqu’au XIX ème siècle.

Pendant une brève période, entre 1806 et 1815, les Pays-Bas devinrent province française et Bali fut ainsi administrée conjointement par les français et les hollandais. Puis les britanniques occupèrent les Indes orientales mais échouèrent a s’allier avec les rois balinais. L’abolition de l’esclavage déclencha l’indignation des Rajas de Buleleng et Karangasem qui combattirent les britanniques en 1814.

La domination totale des Hollandais

La Grande Bretagne rendit les Indes orientales aux Pays-Bas en 1816, après quoi les Néerlandais tentèrent de se réaffirmer et de renforcer leur contrôle sur leurs possessions coloniales. Une série de trois expéditions militaires entre 1846 à 1849 conduisit à la victoire néerlandaise dans le nord, ou une administration coloniale fut établie.

A partir de 1855, des réformes furent faites comme l’introduction de la vaccination, l’interdiction de l’autosacrifice, et l’abolition de l’esclavage. En 1894, les hollandais défirent le roi de Lombok et ajoutèrent son royaume et celui de Karangasem à leurs possessions. En 1906 et en 1908, les interventions néerlandaises dans les régions de Sanur et Klungkung conduisirent à la disparition de la maison royale de Badung et la fin de la dynastie Majapahit. Les gouverneurs hollandais exercèrent alors un contrôle administratif sur l’île, mais les affaires de religion et de culture furent généralement laissées aux mains des locaux. Cependant l’Occident fut choqué par la conquête sanglante de la partie sud de l’île, ce qui affecta l’image des Pays-Bas en tant que puissance coloniale. Les Néerlandais devinrent alors progressivement les protecteurs de la culture balinaise et tentèrent de la préserver. En 1914, Bali fut ouverte au tourisme.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale le Japon impérial occupa l’ile. Après sa reddition en 1945, les néerlandais revinrent à Bali pour rétablir leur administration d’avant-guerre. Le colonel balinais Gusti Ngurah Rai forma une armée locale qui fut anéantie le 20 Novembre 1946 à la bataille de Marga, brisant le dernier relent de résistance militaire.

L’indépendance et l’essor du tourisme

Le 29 Décembre 1949, les Pays-Bas reconnurent l’indépendance de l’Indonésie et Bali fut incorporée aux Etats-Unis d’Indonésie. Des conflits sociaux eurent lieu à travers l’Indonésie dans les années 1950 et 1960, divisant les partisans du système traditionnel des castes et ceux qui rejetaient ces valeurs traditionnelles. Un coup d’Etat à Jakarta par le général Suharto mit l’armée au pouvoir et mena a une violente purge anti-communiste. Au moins 500.000 personnes furent tuées à travers toute l’Indonésie, avec une estimation de 80.000 morts à Bali, soit 5% de la population locale. Suharto remplaça Sukarno comme président et rétablit les relations avec les pays occidentaux.

Suharto développa le tourisme et contribua à renforcer le sentiment d’identité balinaise, donnant aux balinais les moyens de soutenir leur culture dans la société indonésienne. Bali accueillit plus de 1 million de visiteurs en 2004 et plus de 2 millions en 2008.

Agenda

Festival Bali Spirit

Depuis 2008, au mois de mars, le Bali Spirit Festival est un événement spirituel qui tourne autour du yoga, de la danse et de la musique. En tant que l’un des principaux festivals de style de vie dans le monde, il réunit des concerts, plus de 100 ateliers autour de la santé, du bien-être et des arts de la guérison, et bien d’autres réjouissances. Venez profiter de cinq jours de pure détente à Ubud.

Hari Raya Galungan

Tenu le 21 mai, cet événement est l’un des plus importants pour les balinais. Il célèbre la victoire du bien, Dharma, contre le mal, Adharma. Un élément clé de cet événement est le Penjor, une perche en bambou décorée de feuilles de cocotier, de fruits, de gâteaux et de fleurs, qui se trouve à droite de la porte de chaque maison. Les gens doivent se parer de leurs plus beaux vêtements et bijoux pour l’occasion.

Festival des arts de Bali

En Juin, le Festival des arts de Bali accueille pendant un mois des représentations quotidiennes, des expositions d’artisanat et d’autres activités culturelles et commerciales. Tous les habitants de l’île affluent vers les villes pour présenter leurs spectacles de danse et de musique. A l’affiche également des transes mystiques provenant de montagnes reculées, des danses de village, des concours de cuisine, et bien d’autres. Le Festival des arts de Bali est l’événement culturel de l’année à Denpasar.

Le mois des temples

A Bali, tout le mois de Septembre est dédié aux cérémonies du temple. Le jour de l’inauguration d’un temple est aussi celui de son anniversaire et la fête a toujours lieu le même jour, quel que soit le calendrier utilisé. Les cérémonies sont toujours très colorées : les sanctuaires sont décorés avec des tissus et parfois du brocart ou des décorations en bois sculpté. On ne compte plus les fêtes traditionnelles qui ont lieu en Septembre !

Carnaval de Kuta

Pendant une semaine en Septembre, l’évènement propose de la danse, de la musique, des sports nautiques et des tournois de sport de plage sur celle de Kuta. Venez profiter d’un événement mettant en avant de nombreuses formes de divertissement, de la cuisine savoureuse aux activités sportives sur la superbe et célèbre plage de Kuta.

A Voir

Taman Kertha Gosa

Le palais Semara Pura a été aménagé en 1710, comme une grande place avec ses cours, ses jardins, ses pavillons et ses douves. La majeure partie du palais d’origine et de ses motifs a été détruite par les néerlandais en 1908 : la Pemedal Agung, la passerelle sur le côté sud de la place, est tout ce qui reste du palais lui-même. Dans le coin nord-est du complexe, la Kertha Gosa, qui était le siège de la Cour suprême du royaume de Klungkung, est un superbe exemple d’architecture Klungkung, avec un plafond couvert de belles peintures dans ce style. Les peintures, réalisées sur feuilles d’amiante, ont été réalisées dans les années 1940.

Musée Negeri Propinsi

Ce musée a été créé en 1910 par un néerlandais préoccupé par la disparition des objets culturels de l’île. Détruit dans un tremblement de terre en 1917, il a été reconstruit dans les années 1920, mais fut principalement utilisé comme un entrepôt jusqu’en 1932. A cette époque, l’artiste allemand Walter Spies et des fonctionnaires néerlandais relancèrent l’idée de collecter et de préserver des antiquités et objets culturels balinais, ainsi que de créer un musée ethnographique. Aujourd’hui, le musée comprend plusieurs bâtiments et expose de nombreux exemples d’architecture balinaise. Le bâtiment principal possède une collection de pièces préhistoriques, y compris des sarcophages en pierre et des outils en bronze. L’étage comprend des exemples d’objets traditionnels, y compris des articles encore utilises aujourd’hui.

Gunung Kawi

Au fond d’une vallée verdoyante se trouve l’un des plus anciens et des plus imposants monuments de Bali, le Gunung Kawi. Il se compose de dix statues en forme de visage taillées dans la roche, dans des niches abritées de 8 m de haut taillées dans la falaise. La marche est longue pour y parvenir mais les points de vue que vous traverserez, comme les anciennes rizières, sont magnifiques. Les légendes racontent que les statues ont été taillées dans la roche en une seule nuit par les ongles puissants de Kebo Iwa, une figure légendaire locale.

Temple Pura Ulu Luhur Watu

Ce temple datant du XI ème siècle est perché sur la pointe sud-ouest de la péninsule, au sommet de falaises abruptes. A l’intérieur, les murs de briques de corail sont couverts de sculptures représentant les figures mythologiques de l’ile. Seuls les fidèles hindous peuvent pénétrer dans le petit temple qui a été construit sur ​​la pointe. Cependant, les sommets des falaises offrent des points de vue sur l’océan indien à couper le souffle. Au coucher du soleil, allez faire un tour autour sur la falaise au sud du temple en vous éloignant de la foule. Ulu Watu est l’un des temples majeurs dédiés aux esprits de la mer.

Jardins botaniques de Bali

Fondée en 1959 comme une branche des jardins botaniques nationaux à Bogor, près de Jakarta, ces jardins sont désormais incontournables. Ils couvrent plus de 154 hectares sur les pentes inférieures du Gunung Pohen et offrent une vaste collection d’arbres et de fleurs.

Dans le parc, vous pourrez vous essayer au parcours d’accrobranche. Treuils, cordes, et autres filets vous permettront d’explorer la forêt au-dessus du sol.

98 Villas de Bali